Nos propositions

 

Étang - Durance : nos propositions actuelles

Réhabilitation complète de l’étang de Berre et mise en valeur au profit de tous !

  • Construction du bassin de rétention-démodulation à l’aval de la centrale de Saint-Chamas, en application de la convention du 19 août 1966 entre EDF et le ministère de l’équipement.
  • Réduction immédiate des rejets dans l’étang à 300 millions de m³/an contre 1200 millions actuels soit 900 millions de m³ d’eau douce économisée.
  • Culture de zostères.
  • Ramassage systématique des algues et recyclage, qui rend cet espace marin privilégié aux activités de loisirs nautiques populaires et de pêche.
  • Aménagements légers du littoral comme à Saint-Chamas, Istres, Marignane, Berre, pour les activités de loisirs.
  • Lutte contre toute atteinte immobilière de ses rivages. La construction de nouveaux ports ou l'extension des ports existants dégraderait un peu plus le milieu étang de Berre, par privatisation et destruction de sa partie la plus riche, son littoral. Et ils seraient inutiles !... La multiplication des bateaux, tous traités à l'antifouling polluant, est inutile car ces bateaux sont à 90% des bateaux ventouses qui ne sortent que 2 ou 3 jours par an. Avec les bateaux actuellement sur l'étang de Berre on peut répondre à une demande d'activité nautique dix fois plus importante, en créant des centres de locations de bateaux ou en encourageant l'achat en copropriété.
    De même, la construction de lotissements sur le littoral est à proscrire vus leurs effets destructeurs du littoral et privatifs de celui-ci.

La lutte pour sauvegarder l'étang de Berre peut être y compris juridique, comme dans le cas de la plage de Ferrières promise à destruction par comblement, que L'Étang Nouveau a sauvé en allant devant le Tribunal Administratif.

Réhabilitation de la Durance et gestion de la rivière et de son eau par les usagers.

Restitution de son eau à la Durance en deux temps

  • Restitution immédiate à la Durance depuis Serre-Ponçon des 900 millions de m³ économisés sur les rejets dans l'étang ;
  • Étude de faisabilité pour réalisation de la STEP Durance

Restauration du lit de la rivière :

  • démantèlement des digues ;
  • arrêt des prélèvements de matériaux ;
  • construction de passes à poissons.

Gestion communale coordonnée de la forêt de son bassin versant.

Ouverture d’un débat public régional, en vue de la création d’une structure régionale regroupant les représentants de tous les usagers de la Durance et de son eau, structure chargée de la gestion de la Durance et de son eau.
L’Étang Nouveau contribue à la modification des activités humaines dans le sens du respect de l’environnement - eau, air, espaces et biotopes naturels, sites urbains - et des citoyens, de leur droit à la parole dans les choix qui les concernent et qui engagent les générations futures.

Du golfe de Fos à l’étang de Berre, de l’étang de Berre à la Durance, la conclusion majeure de la pratique de « L’Étang Nouveau » c’est que,

  • pour arrêter les projets destructeurs, pour rétablir les équilibres naturels de l’étang de Berre à la Durance ou en tout autre site ;
  • pour, à terme, changer fondamentalement les bases de l’activité humaine et la rendre compatible avec la santé des êtres vivants comme avec la pérennité de la vie sur terre,
les citoyens ne peuvent compter que sur eux-mêmes, en portant
les problèmes devant l’opinion publique et au besoin devant la justice.