Communiqué du 29 juillet 2019

Mercredi 03 juillet 2019, en sous-préfecture d'Istres, la DREAL a présenté une

« Étude sur la constitution d'éléments nécessaires à la rédaction d'un argumentaire au titre de la DCE (Directive Cadre sur l'Eau, directive européenne) ».

L'objectif du gouvernement qui a initié cette étude, est d'éviter les astreintes financières encourues par la France, dans le cas ou « le bon état écologique de l'étang de Berre » ne serait pas atteint en 2027. Ce « bon état » aurait dû être atteint en 2015 ; date limite déjà reportée, dont on demande encore le report…

À l'heure où l'étang de Berre est dans un état écologique et sanitaire catastrophique, un état d'urgence, le gouvernement fait un plaidoyer pour ne rien faire. C'est consternant, irresponsable !

Les communes riveraines de l'étang rejettent cette attitude irresponsable : elles engagent une procédure auprès de l'Europe, avec le cabinet Uglo Lepage, pour obliger le gouvernement français à prendre, pour l'étang, les mesures qui lui permettront de retrouver un bon état écologique.

Il faut se féliciter de cette démarche. Elle rejoint celle initiée par L'Étang Nouveau dont la plainte a été déposée à la Commission Européenne, depuis le 13 mai 2019, par le cabinet d'avocat Dovislex de Padoue. Cabinet qui a conduit la procédure engagée en 1997 par la Coordination des Pêcheurs, procédure qui a abouti à la réduction des rejets EDF, en vigueur depuis 2007, avec d'excellents résultats, résultats massacrés par les rejets boueux EDF l'été dernier.

Cependant, l'attitude très tardive des communes, appelle deux remarques :

  • elle vise à transférer sur l'État une responsabilité que ce dernier partage avec le « Groupement d'Intérêt Public pour la Réhabilitation de l'Étang de Berre », le GIPREB, en place depuis 20 ans, et qui n'a RIEN fait pour cette réhabilitation
  • elle fait l'impasse sur les mesures que les communes doivent prendre immédiatement pour faire face à l'état d'urgence écologique et sanitaire actuel de l'étang...

M A N I F E S T A T I O N
devant la CENTRALE de SAINT-CHAMAS
SAMEDI 13 JUILLET à 10 HEURES

Étang de Berre, été 2019,
État d'urgence écologique et sanitaire.
Des mesures exceptionnelles s'imposent.

Après la catastrophe écologique, économique et sanitaire de l'été 2018, les pouvoirs publics n'ont pris aucune mesure pour en réduire les séquelles : accumulation des corps morts au fond de l'étang, charge nutritive lourde et putréfaction du milieu, anoxie des fonds.  L'incurie criminelle des structures en charge de la gestion de l'étang dure depuis 20 ans. Elle a créé les conditions de la catastrophe 2018 et elle crée les conditions d'une récidive aggravée en 2019.

Le 02 juin, avant la canicule, un chien est mort après une baignade plage du Jaï, intoxiqué par des cyanobactéries. Situation gravissime confirmée le 29 juin par l'hécatombe des poissons dans l'étang de Bolmon. Hécatombe qui annonce, si rien n'est fait en URGENCE, la dégradation écologique et sanitaire totale de l'étang de Berre. Pire qu'en 2018.

En effet, la canicule actuelle, exceptionnelle, aggrave les risques écologiques et sanitaires dus aux séquelles de 2018. La canicule ira crescendo d'année en année, aussi longtemps que les mesures n'auront pas été prises pour stopper le réchauffement climatique.

La catastrophe de 2018, le risque de récidive d'une catastrophe majeure aggravée en 2019, consacrent la faillite des structures de gestion de l'étang de Berre et du milieu marin.
Des mesures exceptionnelles s'imposent, en urgence, et pour le long terme : ...(voir plus ⇩ )
Le 16 juin 2019, L'Étang Nouveau a saisi le Premier ministre, le Ministre de la transition écologique et solidaire, la Ministre de la Santé, de ces propositions. Aucune réponse ne nous est parvenue à ce jour !
  • Nomination d'un Préfet chargé de mettre en œuvre immédiatement les mesures de sauvegarde et de réhabilitation les plus évidentes, avec la participation
    • des forces maritimes, dont les marins pompiers de Port de Bouc
    • des communes riveraines
    • des citoyens riverains et usagers, professionnels ou pas
  • Ramassage systématique des algues dès leur échouage, sur tous les rivages, ce qui implique la mise en œuvre d'un catamaran
  • Aération de l'eau de l'étang pour éviter son anoxie totale qui entraînerait de nouveau la mort de tous les poissons, coquillages et autres êtres vivants ...(voir plus ⇩ )
    Le bateau pompe Louis Colet basé à Port de Bouc peut commencer cette opération vitale
    La centrale EDF peut symboliquement installer un jet d'eau dans l'anse de Beau Rivage
    Chaque commune peut installer un jet sur son rivage.
  • Injection d'eau de mer salubre depuis L'Estaque, à travers le tunnel du Rove
  • Annulation des rejets EDF cet été
  • Élaboration d'un Plan à long terme pour la réhabilitation de l'étang et sa mise en valeur au profit de tous

L'Étang Nouveau appelle les citoyens à soutenir ces mesures
 
  • en signant la pétition qui les présente  à l'attention du gouvernement
  • en participant à la manifestation de la colère
    devant la centrale de Saint-Chamas le samedi 13 juillet à 10h
MANIFESTATION
devant la CENTRALE de SAINT-CHAMAS
SAMEDI 13 JUILLET à 10 HEURES